Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Paris-Québec

Association Paris-Québec

Régionale Parisienne de France-Québec.


En dépit de la situation sanitaire et du confinement, activités et conférences suites... .

Publié par Paris-Québec sur 11 Décembre 2020, 17:26pm

Chers amis,
En cette période difficile, malgré les contraintes hélas fort gênantes pour nos échanges,
Paris-Québec et le CEQFAN essaient de conserver un minimum d’activités.
Fidèles à notre vocation, nous continuons, vaille que vaille, à diffuser davantage de Connaissances du Québec : par médias interposés, télé conférences s’il le faut.

1) Après les deux intéressantes sessions tenues en présentiel en septembre et octobre, nous vous offrons la possibilité de réagir à la présentation par notre ami R. Marquis, ancien PDG de L’Institut national des mines du Québec, ancien sous-ministre du même d’un secteur en pleine expansion-nouveau pilier d’une économie qui fait rêver (avant la crise, moins de 4% de chômage !). J’attends vos réactions. 
http://www.associationparisquebec.fr/2020/12/le-secteur-minier.html

 

 Mine aurifère goldex, val d’or   Site orphelin de Manitou  (R. Marquis)

Mines de fer à schefferville ( photo par Blajeunesse )      

2) Le livre anniversaire du CEQFAN et des conférences « Connaissance du Québec », sur le point de paraître et qui constitue l’un des rares panoramas existants sur la civilisation du Québec : de l’économie à la littérature, en passant par l’histoire, les enjeux de société, la vie politique et culturelle…Quelque 91 articles, dont 32 en provenance du Québec ! Il sera disponible à la boutique de l'Harmattan (21 rue des Écoles à Paris), dès le 21 déc. 2020 et que l'éditeur acceptera de faire le prix libraire (moins 30%) aux 50 premiers acheteurs.
-----------------

Le Québec à grands traits
Regards sur l’épopée d’un peuple !

Ils étaient une poignée d’hommes et de femmes partis au début du XVIIe siècle fonder une colonie qui fasse honneur à leur roi – à l’instar des Espagnols au siècle précédent.

Mais les obstacles furent nombreux: matériels, car les caisses de l’État étant vides, les liens avec la métropole lointains et capricieux, ils durent, avant tout, compter sur eux-mêmes, se faisant agriculteurs, chasseurs, marchands de pelleterie, avec l’aide des Amérindiens; climatiques, ensuite, pour ces enfants des  vallées de  la  Seine et de  la Loire, confrontés à un hiver long de six mois ; humains, au milieu de tribus indiennes méfiantes, sinon hostiles. Et, devant eux, un continent immense, mystérieux, à explorer, à cultiver, à peupler… face à la rude concurrence des Anglais,
dont l’immigration, plus dense, allait finir par les submerger. Sans totalement les vaincre ! 

Car quatre cents ans plus tard, ils sont toujours là, avec leurs 8 millions d’habitants, leur puissante métropole de Montréal,  arborant fièrement la fleur de lys sur un pays grand comme trois fois la France, une des économies les plus prospères de la planète, riche d’industries, de minerais et d’énergies propres, sans oublier une culture parmi les plus dynamiques du monde francophone, en dépit de leur puissant voisin…

C’est un peu de cette épopée que ce livre s’efforce de retracer…
Par Bernard Emont / Préface d’Alain Dubos 

Docteur ès lettres, HDR de la Sorbonne, Bernard Emont est un spécialiste du Québec et de l’Amérique francophone. Ancien professeur dans ces parties du continent, il a fondé en 2008, à Paris, le Centre pluridisciplinaire d’étude du Québec et des francophonies d’Amérique du Nord (CEQFAN), dont ce livre reprend, avec quelques compléments, les meilleures prestations.
 



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents