Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Association Paris-Québec

Association Paris-Québec

Régionale Parisienne de France-Québec.


Québec: 100 jours du printemps érable !

Publié par Paris-Québec sur 23 Mai 2012, 21:44pm

Catégories : #Actualités

Une marée humaine déferle dans Montréal

 

Des milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Montréal, le 22 mai 2012, 100e jour du mouvement étudiant canadien.

Des milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Montréal, le 22 mai 2012, 100e jour du mouvement étudiant canadien.
REUTERS/Christinne Muschi

Par RFI

Au Canada, une foule de près de 10 000 personnes a déferlé dans les rues de Montréal le 22 mai pour marquer les 100 jours du conflit étudiant. Une foule colorée de rouge, la couleur du « printemps érable », mouvement de protestation contre la hausse des droits d’inscription à l’université, une foule bon enfant mais aussi en colère. Des syndiqués, des retraités, des parents sont venus prêter main forte aux jeunes pour clamer leur refus de la loi spéciale votée vendredi, qui prévoit notamment un encadrement plus sévère des manifestations.

Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

Le slogan claque dans la manifestation :« Sauvons la démocratie au Québec ! » Les manifestants qui ont pris d’assaut pacifiquement les rues de Montréal ne s’opposent plus seulement à la hausse de 75% des droits d’inscription à l’université décrétée par le gouvernement Charest. Ils défendent le droit de manifester librement et de s’exprimer alors qu’une loi spéciale votée vendredi 18 mai impose de sévères limitations aux citoyens.

Cliquez pour agrandir.

Une attitude qui révolte cette étudiante en droit : « C’est devenu le refus d’un gouvernement de dialoguer avec sa jeunesse. C’est devenu la détermination du gouvernement d’écraser à tout prix toute forme de contestation sociale. »

Ce quinquagénaire défile par solidarité aux côtés des étudiants : « Maintenant que ma génération a pu étudier à bon prix, maintenant qu’on peut avoir des fonds de pension confortables, alors on va faire payer ça aux plus jeunes. Je trouve cela d’un manque de générosité total. Ce n’est pas le Québec dont je rêvais quand, moi, j’étais à l’université. »

Colorée, déguisée, festive, la foule arpente le centre-ville de Montréal en se moquant des nouveaux règlements qui obligent à fournir son parcours huit heures d’avance si l’on est un groupe de plus de 50 personnes.

La manifestation bon enfant de la journée est maintenant terminée. Place au défilé nocturne qui met la police de Montréal sur les dents depuis 29 soirées.

tags: Canada

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents